mardi 2 juin 2015

"Les Années Trianon" de Catherine Hermary-Vieille


Le soir, dans le salon ivoire et amarante, dans le boudoir, dans la bibliothèque verte et blanche ou dans la pièce de billard décorée de lourds rideaux pourpres, on devisait, on écoutait de la musique, on jouait aux bouts-rimés, aux charades, aux ambassadeurs, mais les fous rires, les taquineries, les conversations galantes d'autrefois étaient devenus rares.

Salle de billard, avec un tableau de Madame Vigée-Lebrun,
Petit Trianon (2015)

Résumé : Versailles, 1774-1792. Deux décennies presque, qui, pour Marie-Antoinette, furent des années de bonheur et de fêtes avant de s’achever sur l’échafaud. Autour d’elle, le « cercle enchanté » de ses amis, de ses intimes, insouciants, raffinés et avides d’honneurs et d’argent. Ils se nomment Artois, Lamballe, Polignac, Lauzun ou Fersen, ils sont comte, duc ou princesse et profitent de la vie de plaisirs que leur offre une reine toujours plus frivole, indifférente et sûre d’elle. Séduits par leur jeune et capricieuse souveraine, ils ne veulent pas voir que, sorti de Trianon, l’Ancien Régime vit ses dernières heures. Le vent de l’Histoire gronde. Tous, hommes et femmes, seront emportés. Sous l’apparence souriante de l’avocate bienveillante, C. Hermary-Vieille est un impitoyable procureur. Gilles Martin-Chauffier, Paris-Match.


Le Salon de compagnie, salon des jeux et de musique,
Petit Trianon (2015)


Mon avis : <3 <3 <3
   C'est tout à fait par hasard que je suis tombée sur ce livre. Je connais de nom l'auteure mais je n'ai, il me semble, encore jamais lu une de ses oeuvres, bien qu'elles m'intéressent. Il faut dire que la couverture m'a très certainement attirée car je la trouve magnifique, le tableau étant de Louise Clay, et sur la bannière rose, le terme de "cercle enchanté" me réjouissait d'avance ! J'ai trouvé ce que je cherchais dans ce livre : un récit sur la vie de Marie-Antoinette, et notamment à Trianon. Mais ce n'est pas seulement cela. Lorsque je parle de ma passion pour Marie-Antoinette, on m'accuse parfois d'oublier les heures sombres pour le peuple qui a vécu à cette époque. C'est ce que ce livre montre : à côté du faste de la Cour et des joyeuses réunions, le peuple a faim et croule sous les impôts. Donc, si la vie de Marie-Antoinette me passionne, je n'en oublie pas pour autant les aspects les plus dramatiques de la période. Je suis reconnaissante à l'auteure car elle a réussi à allier un récit sur la vie de Marie-Antoinette tout en n'oubliant pas de mentionner, on pourrait dire en vis-à-vis, la vie du peuple mais aussi les événements qui se déroulent à l'étranger telle que la guerre en Amérique.
   Malgré la misère qui l'entoure, je n'ai pu m'empêcher d'adorer le "Cercle enchanté de Marie-Antoinette". Cette réunion de nobles qui grouille autour de la reine est plaisante car, contrairement à certains salons de l'époque, on ne s'y occupe pas de sujets sérieux mais on s'amuse, on joue, on fait de la musique ou on assiste à des feux d'artifice, des promenades... Le temps de ma lecture, je me suis laissée porter par cette légèreté de ton, qui, bien sûr, ne dure qu'un temps. À ce cercle enchanté, on pourrait opposer, par exemple, le salon de Madame Necker (mère de la future Madame de Staël), qui a épousé le ministre des finances de Louis XVI et qui tient un salon où l'on parle des questions importantes du temps. J'adore les salons littéraires, d'où le nom de ce blog et l'esprit que je veux lui imposer, et revivre ces moments d'échanges culturels est un de mes rêves ! C'est d'ailleurs ce qu'on fait un peu avec les blogs en échangeant sur nos livres lus je trouve (d'où mon idée de salon littéraire pour le blog). Mais j'ai aussi apprécié le cercle plus léger de Marie-Antoinette où l'on allait jusqu'à jouer à cache-cache ! D'ailleurs, si l'on voit la création de ce cercle, on assiste aussi à sa chute. Catherine Hermary-Vieille a une écriture que j'ai su apprécier. Les pages se tournaient aisément, j'avais envie d'en savoir toujours plus, même si je connaissais déjà le triste destin de la Reine. Je regrettais parfois que l'on n'entre pas plus dans le détail du cercle enchanté car c'est vraiment le sujet qui m'intéressais, mais après tout, peut-être n'avons-nous pas plus de détails.
   Cette lecture a été d'autant plus forte que j'ai été à Versailles mercredi dernier (d'où les photos) pour voir tout ce qui concerne Marie-Antoinette : le Petit Trianon ainsi que son domaine, comprenant son hameau, sa ferme, son théâtre et les divers jardins. Lors de ma lecture, je pouvais m'imaginer à nouveau dans ces lieux et ainsi être au plus prêt du récit. J'ai adoré cette sensation ! Il n'y a rien de mieux et je vous conseille cette visite. Après lecture du prospectus, je me rend compte que je n'ai pas vu certaines pièces, qui ne sont visibles que sur réservation et visite guidée. J'ai décidé que dès que j'aurai envie, j'y retournerai.

La Chambre de la Reine
occupée d'abord par Madame du Barry puis par Marie-Antoinette de 1777 à 1789,
Petit Trianon (2015)

   Avec Les Années Trianon, je ne m'attendais pas tant à une biographie mais cela ne m'a pas dérangé car j'en ai encore appris sur la Reine et la Cour, notamment sur tous les proches de la Reine et qui constituent aussi son cercle : Vaudreuil, le duc de Lauzun, le bel Axel de Fersen... et surtout Yolande de Polignac. C'est étrange mais je ne me souviens pas avoir croisé ces noms dans d'autres lectures que j'ai pu faire sur la Reine. Comme quoi, il me reste beaucoup à apprendre ! J'ai aussi beaucoup apprécié les passages sur Rose Bertin, la "ministre de la mode", et Élisabeth Louise Vigée-Le Brun, qui l'a peinte dans des tenues qui ont beaucoup choqué à l'époque car elles étaient plus légères que de coutume.

=> Je ne peux donc que vous conseiller ce livre. Si le cercle de Marie-Antoinette m'a enchanté, cela devrait aussi marcher pour vous !

Le Cabinet intérieur, dit aussi Cabinet des glaces mouvantes,
Petit Trianon, 2015


Genre : Roman
Publié en 2009
Pages : 408
Français


Le colombier, Richard Mique (architecte), 1783,
abritait la volaille et les pigeons,
Hameau de la Reine (2015)


++ Retrouvez l'émission Au coeur de l'histoire du 28 mars 2016 consacré à Marie-Antoinette au Petit Trianon. Le replay est disponible ici : http://bit.ly/1XY3TnA.

12 commentaires:

  1. Tu m'as donné envie de découvrir ce livre ! :D

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ton concept sur les blogs et le choix du nom du tien... ;)

    Sinon, je dois avouer que je n'avais guère de empathie pour Marie-Antoinette... jusqu'à ce que j'assiste au spectacle de Robert Hossein sur ces derniers jours à la Conciergerie où elle m'a paru terriblement humaine... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! :-)

      Oui, en creusant et en lisant beaucoup sur Marie-Antoinette, j'ai découvert une Marie-Antoinette frivole puis une femme s'intéressant à la politique et très courageuse à la fin de ses jours. Ce personnage historique est donc vraiment intéressant !!

      Supprimer
  3. J'adore Maris-Antoinette ! J'ai lu la bio écrite par Sweig et j'ai acheté celui de Evelyne Lever dans la collection pluriel. Je note tout de même ta référence.

    RépondreSupprimer
  4. Bon, eh bien il est dorénavant dans ma wishlist !

    RépondreSupprimer
  5. On l'a au boulot et je me suis souvent demandé ce qu'il valait. Maintenant, je sais que je me laisserai tenter ! Merci ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai craqué la première fois, uniquement à cause de la couverture ! Et aussi parce que j'achète presque tout ce qui la concerne ... je plaide coupable ! Mais ton avis me donne encore plus envie là d'un coup, il est bien au chaud dans ma bibliothèque !! Merci d'avoir partagé ! Et les photos, je suis jalouseeeeeeeeeeee !! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se ressemble sur les deux premiers points dis-donc ! :-P
      J'espère qu'il te plaira autant qu'il m'a plu ! :-)

      Supprimer
  7. superbe billet! J'avais lu Un amour fou de cette auteur autour de mon voyage en Espagne, idéal pour prolonger une visite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Du coup, je vais regarder de plus près la bibliographie de l'auteure, et j'en ai quelques-uns dans ma bibliothèque

      Supprimer
  8. J'ai adoré ce livre, je l'avais lu pendant ma licence d'histoire et ça avait été une très bonne surprise. La couverture pour le GF est la même. Je trouve ce portrait si joli. Comme tu le dis, on en apprend beaucoup sur les personnes autour d'elle. Un livre que je conseille à tous.

    RépondreSupprimer